REER collectifs : comment fonctionnent-ils?

REER collectifs : comment fonctionnent-ils?
Banque Nationale Investir Investir

Économie et discipline, les facteurs de succès des REER collectifs

Si vous travaillez pour une entreprise qui offre un régime enregistré d’épargne-retraite collectif, il est probablement utile d’y jeter un coup d’œil.

Un REER collectif est un fonds, mis en place par l’employeur, qui regroupe les REER personnels des employés participants. L’adhésion à un REER collectif est habituellement facultative. Les cotisations sont effectuées à l’aide de déductions régulières sur le salaire.

« Les deux principaux avantages d’un REER collectif sont la discipline et les économies d’échelle, explique Jean-Philippe Bernard, de la Financière Banque Nationale, Gestion du patrimoine. La discipline vient du fait que les déductions sont faites régulièrement sur le salaire, tandis qu’il est possible d’économiser sur les coûts associés à un placement dans un REER collectif. »< /p>

M. Bernard explique que, grâce à la taille de l’investissement collectif dans ce type de REER, les gestionnaires de portefeuilles offrent habituellement des rabais. En conséquence, les frais associés à un REER collectif sont moins élevés que si un employé investissait dans des fonds communs auprès de sa banque.

Options flexibles

Autre avantage du REER collectif : les déductions fiscales sont effectuées à la source, instantanément. Cela permet à l’investisseur de recevoir un peu plus d’argent chaque semaine, au lieu d’attendre un retour d’impôt, une fois par année.

Les REER collectifs permettent aux employés de choisir le type de produits qu’ils veulent détenir dans leur portefeuille. Chaque investisseur garde ainsi un certain degré de contrôle sur ses placements.

Les participants à un REER collectif peuvent aussi investir dans un REER personnel, dans la mesure où il respecte la limite de cotisation totale.

Cotisations de l’employeur

« Selon le régime, un employeur peut aussi contribuer un montant égal à celui versé par l’employé. Le montant total devient déductible d’impôt pour l’employé, ajoute Jean-Philippe Bernard. En doublant votre investissement et en augmentant vos économies d’impôt, un REER collectif peut ainsi représenter une prime intéressante. »

Les REER collectifs peuvent différer grandement d’une entreprise à l’autre. Dans certains cas, il faut avoir travaillé un certain temps dans l’entreprise avant d’y avoir droit. De plus, une entreprise peut mettre fin à ses contributions en tout temps.

Si un participant à un REER collectif quitte l’entreprise, plusieurs options s’offrent à lui. Il peut transférer les placements dans un REER personnel ou dans un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR). Il peut aussi choisir d’utiliser cet argent pour acheter une rente ou le retirer en comptant, ce qui en fera un revenu imposable dans l’année du retrait.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

D’autres articles reliés
Qu’est-ce que le REER (Régime enregistré d’épargne-retraite)?
L’impact du congé parental sur les REER

Ressources gouvernementales
Retraite Québec

Découvrez les solutions pour entreprises de la Banque Nationale
REER collectif

Édité le 23 décembre 2016

Sujets reliés