Convertir un REER en FERR pour améliorer sa situation financière

Convertir un REER en FERR pour améliorer sa situation financière
Banque Nationale Investir, Planifier Investir, Planifier

Du REER vers le FERR, la bonne stratégie pour sortir gagnant de ce passage obligé

La plupart des gens comprennent les avantages et le fonctionnement du régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Ça se complique cependant quand vient le temps de convertir un REER en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), à l’âge de 71 ans.

Le FERR est le successeur du REER. Il est conçu pour convertir l’épargne accumulée à l’abri de l’impôt dans un REER en revenu de retraite régulier.

Le FERR ainsi créé vous permettra de reporter le paiement de l’impôt sur l’épargne que vous aviez accumulée dans votre REER. Cependant, vous serez obligé de commencer à retirer une partie de cet argent chaque année et à payer de l’impôt sur les retraits.

Tirer profit au maximum des crédits d’impôt

Cependant, comme l’explique Guy Côté, gestionnaire de portefeuille et premier vice-président, Gestion privée 1859, à la Banque Nationale, les épargnants négligent souvent de se préoccuper de certains facteurs importants, au moment du transfert du REER au FERR.

« Si vous célébrez vos 71 ans cette année, vous n’aurez pas le choix de convertir votre RERR en FERR avant la fin de l’année, dit-il. Cependant, les gens oublient souvent que si vous travaillez cette année-là, vous avez le droit de contribuer une dernière fois au REER pour l’année fiscale courante. »

Avant l’âge de 71 ans, toute personne qui travaille et est salariée a le droit de contribuer à un RERR. La contribution maximale correspond à 18 % du salaire de l’année précédente. Ces contributions donnent droit à des crédits d’impôt pour les investisseurs, parce que la somme investie est ensuite déduite du revenu imposable.

Un dernier hourra !

En conséquence, explique M. Côté, les épargnants qui célèbrent 71 ans tout en étant toujours au travail devront convertir leur REER en FERR, comme tout le monde. Mais ils auront droit à un dernier crédit d’impôt REER pour l’année courante.

« Pour profiter de ce dernier crédit d’impôt, vous devrez verser votre contribution avant de convertir votre REER en FERR dans l’année de vos 71 ans, explique-t-il. En procédant ainsi, cela signifie que vous aurez dépassé la limite de contribution permise. Mais la pénalité de 1 % ne s’appliquera que sur une période de deux semaines, ce qui est très peu par rapport aux avantages de cette contribution. »

 

POUR EN SAVOIR PLUS

D’autres articles reliés
Comprendre le FERR
FERR ou fonds enregistré de revenu de retraite
Gérer son argent (intelligemment) au Canada

 Ressources gouvernementales
Agence du revenu du Canada : FERR

Découvrez les outils de la Banque Nationale
Calculatrice de paiement FERR

Édité le 23 décembre 2016

Sujets reliés