Acheter presque tous ses vêtements en ligne, c’est possible!

Acheter presque tous ses vêtements en ligne, c’est possible!
Banque Nationale Épargner, Particuliers Épargner, Particuliers

Il y a quelques années, portée par le désir d’encourager les créateurs québécois, Catherine Champagne, qui habite à Montréal, a commencé à chercher des designers locaux sur le Web. Elle en a trouvé. Beaucoup. Et aujourd’hui, elle magasine presque toute sa garde-robe en ligne!

Depuis quand magasinez-vous en ligne?

Depuis environ trois ans, j’achète 90 % de mes vêtements en ligne. La plupart des boutiques sur le Web offrent deux collections par année. J’achète en moyenne deux morceaux par collection sur les sites que j’aime visiter souvent.

Quelles sont-elles, ces boutiques de prédilection?

Rien ne se perd, tout se crée, Eve Lavoie (sur Etsy) et Frëtt Design. Je suis fière d’encourager non seulement la conception québécoise, mais aussi la matière première qui vient d’ici. La constance en ce qui concerne la qualité du produit et du service à la clientèle sont des facteurs qui influencent également mes choix.

Quels sont les gros avantages à vos yeux?

En magasin, je perds un temps fou à chercher et je ne trouve pas toujours ce que je veux. En plus de me simplifier la vie et de gagner du temps, je déniche en ligne des collections originales de designers de chez nous. On me dit souvent que mon style est unique !

Êtes-vous influencée par les offres et promotions des différentes boutiques?

J’avoue que je me laisse parfois tenter par les promotions qui passent sur les réseaux sociaux ou dans les infolettres: par exemple, la livraison gratuite ou encore des rabais sur les nouvelles collections.

Avez-vous l’impression de consommer plus qu’avant?

Au contraire, je crois que ma consommation est plus responsable. Je prends le temps de réfléchir et de choisir chaque vêtement avec soin parce que je paie un peu plus cher pour encourager les boutiques locales. Aussi, le fait de ne pas repartir immédiatement avec le vêtement et d’avoir à patienter quelques jours m’empêche d’acheter un morceau sur le coup de l’émotion.

Quelle est votre vision des boutiques en ligne?

Ironiquement, je trouve que les jeunes créateurs optimisent leur présence en ligne, alors que plusieurs grands détaillants tardent à faire un virage Web.

Des conseils en vrac à partager?

Il est essentiel de connaître ses mensurations et de bien lire la charte des tailles. Quand je vais sur un nouveau site, je prends le temps de vérifier la politique de retour et de remboursement. Aussi, si j’ai un doute sur le sérieux d’un commerce en ligne, il m’arrive de faire des recherches sur Google en tapant le mot plainte accompagné du nom de la boutique.

Découvrez d’autres astuces et conseils pour mieux gérer vos finances personnelles en vous inscrivant à l’infolettre Banque Nationale.

Édité le 22 décembre 2016

Sujets reliés