Il existe des façons faciles, amusantes et payantes d’épargner… et c’est encore plus amusant de voir son épargne « travailler » pour soi. Une liste d’idées pour épargner sans douleur.

Une obligation d’épargne est un instrument d’emprunt qu’émettent les entreprises, les gouvernements et les agences gouvernementales. L’émetteur d’une obligation s’engage à payer de l’intérêt à des dates précises pour la durée de l’obligation, ainsi qu’à rembourser le capital à l’échéance.

Publicité

Mise en place dans les années 1990 en Europe, la semaine de 4 jours fait peu à peu sa place au Québec. Mais pour rester compétitives, les entreprises doivent s’adapter et faire preuve de souplesse devant les exigences des employés à la recherche d’équilibre et d’une meilleure qualité de vie.

De nos jours, un investisseur autonome peut gérer son portefeuille en quelques clics et être maître de sa destinée financière. Loin d’être marginal, près du quart des investisseurs québécois font maintenant du placement autonome. Cela dit, investisseur autonome ou pas, le monde des placements comporte toujours des risques. Les fonds négociés en Bourse (FNB) peuvent se révéler une bonne avenue pour veiller à diversifier son portefeuille. Voici les avantages à tirer des FNB lorsqu’on tient les rênes de ses placements.

Publicité