Qu’est-ce que le REER (Régime enregistré d’épargne-retraite)?

Qu’est-ce que le REER (Régime enregistré d’épargne-retraite)?
Banque Nationale Investir, Planifier Investir, Planifier

Le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est un programme qui permet d’accumuler et de faire croître son épargne à l’abri de l’impôt

En pratique, quand vous contribuez une somme à votre REER, vous pouvez la déduire de votre revenu imposable de l’année courante.

L’argent accumulé dans votre REER croît à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que vous le retiriez, au moment de la retraite. L’intérêt réalisé grâce à vos placements à l’intérieur du REER est aussi exempt d’impôt.

Votre épargne et l’intérêt accumulé ne seront imposés qu’au moment où vous retirez votre argent du REER. Dans les faits, le REER permet donc un report du paiement des impôts.

Ce report est avantageux parce que vos revenus seront probablement moins élevés à la retraite, tout comme votre taux d’imposition marginal.

Vous paierez ainsi moins d’impôt parce que votre taux d’imposition sera moins élevé au moment du retrait qu’au moment où vous avez effectué votre contribution REER.

Qui peut contribuer au REER?

Toute personne âgée de 71 ans ou moins qui a gagné un revenu au Canada peut contribuer à un régime enregistré d’épargne-retraite. Les revenus admissibles peuvent provenir d’un emploi, de la location de biens ou d’immeubles, d’une entreprise, d’une pension alimentaire imposable, etc.

Dans l’année de votre 71e anniversaire, vous devez fermer votre REER. L’épargne accumulée peut être transférée dans un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), qui vous versera une rente annuelle.

Presque tous les types de placements sont admissibles à un REER. Vous pouvez ainsi investir dans des certificats de placement garanti (CPG), des actions, des obligations, des fonds communs de placement, etc.

Dates et montants

Vous pouvez contribuer à un REER tout au long de l’année et pendant les 60 jours suivant sa fin.

Vous pouvez verser jusqu’à 18 % de votre revenu dans votre REER. Les droits de cotisation inutilisés s’accumulent au fil des ans. Si, une année, vous avez plus d’argent à investir dans votre REER que la limite permise, vous pouvez utiliser ces droits accumulés.

Utiliser son REER avant la retraite

Comme le REER a été conçu pour favoriser l’épargne en vue de la retraite, l’argent est généralement conservé dans le régime jusqu’à la retraite.

Cependant, sauf exception, vous pouvez aussi retirer votre argent d’un REER avant la retraite. Par exemple, si vous perdez votre emploi ou si vous éprouvez des difficultés financières, vous pouvez piger dans votre REER pour faire face à la situation.

Si une telle situation se présente, vos revenus seront probablement moins élevés qu’au moment de votre contribution au REER, ce qui fait que vous serez moins lourdement imposés.

Si vous avez contribué à un REER Fonds de travailleur, il est généralement impossible de retirer son épargne avant la retraite, parce que vous avez bénéficié de crédits d’impôt supplémentaires. Cependant, certaines situations exceptionnelles permettent d’avoir accès à son argent.

Par ailleurs, les acheteurs d’une première maison peuvent utiliser une partie de leur REER pour effectuer la mise de fonds initiale. Les sommes retirées doivent être remboursées dans le REER en 15 ans. Si vous ne pouvez effectuer le remboursement annuel minimal, ce montant est ajouté à votre revenu imposable.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

D’autres articles reliés
Le REER ou le CELI : comment les utiliser
Le REER est-il plus intéressant que le CELI? 
Comment fonctionnent les REER collectifs : sont-ils avantageux ?

Ressources gouvernementales
Agence du revenu du Canada : REER

Découvrez les offres de la Banque Nationale
Régime enregistré d’épargne Retraite (REER)
Compte d’épargne libre d’impôt (CELI)

Édité le 13 décembre 2016

Sujets reliés